Partagez | 
 

 Open Battle Royal Masculin

Aller en bas 
AuteurMessage
The Lunatic Fringe
« TWD Tag Team Champion. »
avatar

Lutteur ou lutteuse : Dean Ambrose
Messages : 2785
Date d'inscription : 02/11/2014

MessageSujet: Open Battle Royal Masculin   Ven 23 Jan - 8:04

« OPEN BATTLE ROYAL MASCULIN »
Battle Royal.

Deadline: Vendredi 30 Janvier à 23h59

_________________

   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
The Lunatic Fringe
I tell myself you don't mean a thing, And what we got, got no hold on me But when you're not there I just crumble I tell myself I don't care that much, But I feel like I die 'til I feel your touch.
Revenir en haut Aller en bas
John Cena
« Rookie. »
avatar

Lutteur ou lutteuse : John Cena
Messages : 113
Date d'inscription : 16/01/2015

MessageSujet: Re: Open Battle Royal Masculin   Ven 30 Jan - 11:43


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nobody can hurt me without my permission
JOHN CENA


Jeudi 29 janvier 2015: dans un studio de radio (J-3 avant Happy Bloody New Year)

Il était toujours désagréable d'être sorti de son sommeil par une sonnerie de réveil des plus stridentes mais dès qu'il ouvrit les yeux ce matin-là, John Cena sut pertinemment qu'il ne pouvait pas s'accorder le luxe de traînasser au lit. Ces derniers mois, il avait eu le loisir d'organiser ses journées comme il le désirait profitant du fait qu'il était déchargé de toute obligation professionnelle mais dès cette semaine, son emploi du temps promettait d'être beaucoup plus fourni et à moins d'un changement de dernière minute, il ne risquait pas de désemplir de sitôt. Cena en était le premier ravi: si il avait d'abord cru qu'une vie loin du ring pourrait lui sied, il avait vite déchanté excluant par la même occasion l'idée d'une retraite anticipée. Du coup, lorsque la TWD avait fini par lui faire les yeux doux, il n'avait pas hésité une seule seconde avant d'imposer sa signature en bas du contrat juteux que la fédération lui proposait. Dès que la mèche avait été vendu au grand public, John avait été assailli d'appels en tout genre: en effet, bon nombre de médias l'avaient contacté dans le but d'obtenir une interview exclusive au nez et à la barbe de leurs rivaux. A la demande de la TWD, il avait choisi de laisser la fédération mener les négociations comme elle le désirait et c'est finalement une radio très réputée qui avait décroché le gros lot. D'ailleurs, c'est précisément pour cette raison que Cena était monté sur ressort en ce début de matinée et qu'il donnait ainsi l'impression d'être une véritable pile électrique. Dans moins d'une heure, il allait enfin sortir de l'anonymat en donnant sa première interview depuis son départ de la WWE. Autant dire que bon nombre d'auditeurs risquaient d'être pendu à ses lèvres et qu'il ne voulait pas se planter dans les grandes largeurs. Les dés étaient jetés: plus question de de vivre dans le passé, le regard de John était désormais tourné vers l'avenir.

Animateur - Chers auditeurs, je sais que vous trépignez d'impatience depuis le début de la matinée mais vous pouvez désormais arrêter de vous ronger les ongles. Je ne vous cache pas que c'est un honneur pour moi d'être assis en face de lui et je ne boude pas mon plaisir d'être en sa compagnie. Mesdames et Messieurs, le seul et l'unique John Cena. Cela fait chaud au cœur de vous revoir en chair et en os, où étiez-vous passé durant tout ce temps?

Cena - Dans un premier temps, je vous remercie de votre accueil car je ne cache pas que d'une certaine manière, cela commençait à me manquer de ne plus donner aucune interview: je finissais par m'ennuyer dans les grandes largeurs. Sinon, pour répondre à votre question, j'ai simplement décidé de m'accorder des vacances prolongées à la suite de mon départ de la WWE: j'avais tant donné pour cette compagnie durant plus d'une décennie que je me suis dit qu'il était temps que je prenne du repos pour m'occuper de moi-même. Je croyais que cela me plairait de me tourner les pouces et de mener mon quotidien comme je l'entendais mais je me suis vite rendu compte qu'il y avait comme un énorme vide dans ma vie que je ne parvenais pas à combler. Cela peut vous paraître invraisemblable mais il a fallu que je me coupe totalement de l'univers du catch pour réaliser qu'en fait, je vagabondais comme une âme en peine loin des rings. L'expression "on se rend compte de l'importance d'une chose que lorsqu'on la perd" a pris tout son sens pour moi durant cette période.

Animateur - On sait que vous avez toujours partagé une relation particulière avec les fans: certains vous adulaient, d'autres vous détestaient. D'après vous, quel accueil vous réservera le public de la TWD et est-ce que vous appréhendez la réaction des spectateurs à votre encontre?

Cena - Disons plutôt que je suis impatient de voir ce qui va se produire: je n'ai aucune appréhension particulière à ce sujet. Evidemment que je serai touché si l'ensemble de la foule me huait mais je n'en ferai pas non plus un drame. Vous savez, j'ai toujours été sincère lorsque je disais que les fans avaient le droit de supporter et de détester les lutteurs qu'ils désiraient: certains ont toujours cru que je jouais simplement le diplomate de service mais ce n'était pas le cas. J'ai toujours eu le plus grand respect pour l'univers de la WWE car à mes yeux, les spectateurs dans les tribunes étaient avant tout des personnes avec lesquelles je partageais la même passion. C'est pour cette raison que j'ai toujours fait en sorte de communier avec le public car peu importe que nous ayons des goûts totalement opposés et que certains individus soient incapables de me voir en peinture: au fond, c'est l'amour du catch qui coule dans nous veines et cela, rien ne pourra le changer.  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Animateur - De votre point de vue, qu'est-ce qui amène certains fans à vous haïr? Pourquoi sont-ils dans l'incapacité de vous voir en peinture?

Cena - Je pense que si il n'y avait qu'une raison qui les poussait à me détester, la relation que j'entretiens avec une partie du public ne serait pas aussi compliquée qu'elle ne l'a été au cours de ces dernières années. Je crois que c'est l'image qui se dégage de ma personne qu'une partie des spectateurs me hait au plus haut point. Ils ne supportent pas l'idée que je sois un superman des temps modernes qui semble presque invincible sur le ring: pour eux, c'est indécent. D'ailleurs, je ne pense pas être un cas isolé dans le milieu du sport: il est arrivé assez régulièrement qu'un athlète qui dominait trop sa discipline aux yeux de certains fans se mette involontairement une partie du public à dos. De plus, je crois que dans une certaine mesure, je suis bien trop lisse et que cela ne fait que renforcer l'aversion qu'ils éprouvent à mon égard.

Animateur - Et que répondez-vous à ceux qui prétendent que vous êtes un cireur de pompes et que c'est pour cette raison que vous êtes resté au sommet de la WWE durant tout ce temps?

Cena - Je dirai simplement que la critique est facile mais qu'avant de juger les autres, il faut être capable de se regarder soi-même dans le miroir. Je ne cache pas que je bénéficiais d'une position des plus avantageuses au sein de le WWE mais il ne faut pas croire que je l'ai obtenue en claquant des doigts. Au début de ma carrière, j'ai dû me battre comme n'importe quel autre lutteur pour gagner mes lettres de noblesse et il a été nécessaire que je fasse mes preuves pour démontrer que j'étais de la graine de champion. Je ne suis pas arrivé au sommet de la fédération par hasard: j'ai travaillé comme un damné pour accéder à ce trône. Après, il est certain que par la suite, cette place m'a permis d'avoir une certaine influence au sein de la compagnie mais pourquoi devrais-je éprouver une quelconque culpabilité? Ceux qui me jalousent sont les plus hypocrites car dans ma position, ils auraient adopté une attitude similaire à la mienne. Une personne qui a de l'ambition est forcément égoïste par nature et quand on a la chance d'être au sommet de la hiérarchie, on a pas envie de voir une autre personne nous piquer notre place: c'est d'une logique implacable.


Animateur - Vous avez signé à la TWD il y a environ une semaine: quels sont les objectifs que vous allez poursuivre dans un avenir plus ou moins proche?

Cena - Pour moi, je vis cette expérience comme un nouveau départ: je considère que j'ai refermé le chapitre de la WWE et que je redémarre ma carrière à zéro. J'arrive à la TWD avec beaucoup d'humilité mais également avec la ferme intention de prouver que je ne suis pas un imposteur et que mes succès passés n'étaient pas le simple fruit du hasard. D'une certaine manière, je suis vraiment heureux de me lancer dans cette nouvelle aventure car si je parviens à me montrer à la hauteur de la situation, on ne pourra plus proclamer que c'est parce que je bénéficie d'un certain favoritisme: j'ai eu une occasion unique de faire taire les médisants et je n'ai aucunement envie qu'elle me file sous le nez.

Animateur - Et quel regard portez-vous sur le roster actuel? Avez-vous déjà repéré qui seront vos rivaux les plus coriaces?

Cena - J'ai regardé beaucoup de matchs de la TWD lorsque j'étais en vacances prolongées et cela m'a permis de jauger mes futurs adversaires. Je connais assez CM Punk, Randy Orton, Edge ou bien encore The Rock pour savoir que tôt ou tard, je devrais en découdre avec eux et en toute sincérité, je m'en réjouis par avance. Je garde aussi un œil sur Corey Graves qui à mes yeux, va rapidement s'affirmer au grand jour et bousculer la hiérarchie établie. Maintenant, je me sens prêt à relever n'importe quel défi et si je ne ferai pas la bêtise de sous-estimer mes rivaux, je ne crains pas de les confronter: il me tarde d'enfin retourner sur ce ring et de montrer toute l'étendue de mon talent.

- Justement, vous allez débuter votre carrière au sein de la TWD en prenant part à une Battle Royal: comment percevez-vous cette rencontre?

Cena - C'est un combat particulier où il vous faut employer une stratégie bien définie tout en étant concentré à chaque seconde du match. La moindre erreur d'inattention peut précipiter votre chute et vous n'avez alors plus que vos yeux pour pleurer. Personnellement, c'est vraiment une rencontre que j'apprécie et qui m'a souvent souri par le passé. Ce n'est pas pour rien que je suis sorti vainqueur de ce type de combat à deux reprises. Je ne sais pas quels seront mes adversaires au cours de ce match mais je compte bien user de mon expérience pour remporter le victoire. Ce n'est pas forcément le lutteur le plus doué qui glanera ce succès mais celui qui sera capable de parer à toute éventualité. Or, en ce qui me concerne, je suis préparé à faire face à toute adversité: je suis comme un jeune loup affamé et rien, ni personne ne m'empêchera de triompher.

Auditeur - Il me tarde de vous voir à l'oeuvre dans ce cas. En tout cas, je vous remercie d'être passé dans nos studios et je vous souhaite le meilleur pour la suite.

Cena - Tout le plaisir était pour moi.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
 
Open Battle Royal Masculin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» #BATTLE ROYAL.
» I'm A Real Artist ! [Battle Royal - Brock Lesnar - Samuel Shaw]
» Battle Royal
» 6 Man Battle Royal
» [PRE-SHOW] ALL DIVAS BATTLE ROYAL - INTERIM - DIVAS CHAMP'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TWD Wrestling Ring.-
Sauter vers: